Projet de commerce équitable entre Haïti et la France

Depuis 2005, le réseau Rhône-Alpes pour Haïti s’engage dans un projet commun pour le développement d’Haïti, et choisit de développer des actions dans le domaine du commerce équitable.

Description

Le choix du Réseau de s’impliquer dans une démarche de commerce équitable permet de repenser les relations entre pays « pauvres » et « riches » et de replacer l’Homme au centre de nos préoccupations.

Suite à une 1ère mission d'étude en mai 2007, deux domaines dans lesquels il y a des potentialités pour des relations de commerce équitable ont été identifiés, les fruits transformés et l'artisanat, et dans ces deux secteurs, deux acteurs collectifs :
- l'ANATRAF (Association Nationale des Transformateurs de Fruits),
- et le CAH (Centre de l'Artisanat Haïtien, qui est une réalisation de la Fondation pour le Développement de l'Artisanat Haïtien).

Ce projet se fait en partenariat avec l’ASPAL (Association de Solidarité avec les Peuples d’Amérique latine), qui a une centrale d'achat de commerce équitable Artisal.

En septembre 2008, une 2ème mission a eu lieu pour concrétiser ces premiers échanges entre les partenaires haïtiens et français, et valider la démarche équitable de ces filières commerciales.

De manière générale, les deux structures partenaires identifiées répondent aux critères impératifs du commerce équitable en terme de structure, de conditions de travail, de production…

Une première commande d'artisanat auprès du CAH est arrivée en décembre 2009, et les produits artisanaux ont été diffusés par les réseaux d'associations franco-haïtiennes, et le réseau de l'ASPAL.
Une commande de confitures auprès de l'ANATRAF en janvier 2010 était prévue, quand le séisme est survenu le 12 janvier dernier.

Le Réseau Rhône-Alpes pour Haïti appuie les organisations partenaires de ce projet de commerce équitable.

En juillet 2010, une 2ème commande de produits artisanaux est faite auprès du CAH, en partenariat avec l'ASPAL. Cette commande est arrivée en novembre 2010.

Pour la filière fruits, le CADR bénéficie d'un financement de la Fondation de France pour un projet de deux ans (2011-2012), qui a pour objectif de réhabiliter les structures de l'ANATRAF (centrales d'achat, bureau central, unités de transformation membres) touchées par le séisme et de relancer les capacités de production, de commercialisation et de gestion des membres, pour une amélioration durable des revenus des familles rurales et une reprise de l'économie en milieu rural. Le renforcement de la démarche de commerce équitable des produits de fruits transformés fait partie intégrante des activités envisagées.

Ce projet est mis en oeuvre en partenariat avec AVSF (Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières). AVSF coopère avec de nombreuses organisations de petits producteurs du sud, en particulier en Haïti, afin de consolider des filières locales et internationales qui assurent une meilleure rémunérations des familles paysannes, la sécurité et souveraineté alimentaire des populations et la gestion durable des territoires. AVSF conseille l’ANATRAF depuis deux ans.

Le consortium CADR/ANATRAF/AVSF, conduit par le CADR, exécutera cette intervention.

Ce projet est soutenu par :
- la Fondation de France, à hauteur de 485000€,
- la Région Rhône-Alpes, à hauteur de 35000€.

"Si tu veux marcher vite, marche seul, mais si tu veux marcher loin, marche avec les autres"

proverbe africain